Bio

Élise Miron

Née sur la rive sud de Montréal en 1956, Élise habite maintenant la rive nord de Montréal.

Élise est une artiste peintre autodidacte. C’est vers l’âge de 11 ans qu’elle décide de substituer les cours de musique pour le dessin. Elle poursuivra son apprentissage et sa pratique de différentes techniques, fusain, sanguine et huile. C’est en 1982 qu’elle fait la rencontre de Nicole Foreman qui lui fait découvrir l’aquarelle. Elle approfondira sa technique avec différents professeurs dont Jean-Paul Ladouceur qui fut déterminant dans son parcours artistique. Différents professeurs comme Judy Betts, Zoltan Szabo et Ewa Karpinska ont également contribué à perfectionner son art. Le dessin étant à la base de son apprentissage, il restera toujours présent et important dans sa création. Il restera toujours l’empreinte des décisions et de l’évolution de l’artiste un peu comme une signature qui évolue au fil des ans.

L’expression de la lumière et de la forme sont les moteurs de sa passion. L’expérience de peintre de terrain a fortement accentué son sens de l’observation et de l’interprétation de l’émotion. Les travaux d’Elise sont d’harmonieuses alliances de sobriété de te richesse. En outre, l’artiste marie tout aussi talentueusement audace et classicisme. Ces caractères font de ses œuvres des œuvres de distinction. Les sujets ne sont pas restreints, elle aime explorer différentes avenues. Les défis ne l’arrêtent pas. Peindre pour une organisation corporative en temps restreint lui a aussi beaucoup appris.

Membre de la Société Canadienne de L’Aquarelle (S.C.A.) depuis 1992, elle enseigne l’aquarelle dans différentes écoles au Québec et donne aussi des ateliers sporadiques pour le Conseil de la Culture de l’Outaouais.Elle a été l’une des artistes retenus pour illustrer l’œuvre littéraire illustrée de Félix Leclerc (1994) ainsi que Les Iles du Saint Laurent (Editions Fides). Elle figura aussi dans le livre 92 Transparences de Louis Bruens.

Élise Miron Curriculum vitae