Vous voulez acheter une feuille de papier aquarelle et le commis vous dit: vous désirez une feuille impériale?

 

Pourquoi?

Ce terme vient d’une terminologie ancienne. Il existe des différences entre la terminologie Américaine et Française. Les voici:

Les formats normés Américain *    

Dénomination                                                      pouce

Royal                                                                         20 x 25

Éléphant  (U.K.)                                                     20 x 27

Super Royal                                                            20 x 28

Impérial                                                                     22 x 30

Simple éléphant  (U.S.A.)                                  22,75 x 40

Double éléphant  (U.K.)                                      27 x 40

Double éléphant (U.S.A.)                                   29 x 41

Antiquarian                                                              31 x 53

Empereur ou triple éléphant (U.S.A.)          40 x 60

*HTTP://masmoulin.blog.lemonde.fr

Les formats normés français

Dénomination                                                    centimètre

Cloche                                                                      30 x 40

Pot ou écolier                                                        31 x 40

Tellière                                                                      34 x 44

Couronne écriture                                              36 x 46

Couronne édition                                                37 x 47

Roberto                                                                    39 x 50  Dessin anatomique

Écu                                                                              40 x 52

Coquille                                                                     44 x 56

Carré                                                                          45 x 56

Cavalier                                                                     46 x 62

Demi raisin                                                              32,5 x 50

Raisin                                                                          50 x 65 Dessin

Double raisin                                                           65 x 100

Jésus                                                                           56 x 75

Soleil                                                                            60 x 80

Colombier affiche                                                  60 x 80

Colombier commercial                                        63 x 90

Petit Aigle                                                                   70 x 94

Grand Aigle                                                                75 x 106

(cadastre napoléonien)

Grand Monde                                                             90 x 126

Univers                                                                          100 x 130

Maintenant nous sommes plus savant        

Pour terminer avec le papier, pourquoi dit-on que le papier pèse 90, 140 ou 300 lbs.

Parce que dans une rame de papier il y a 500 feuilles. Si la rame de papier pèse 90 lbs c’est que le papier est plus mince et si la rame de papier pèse 300 lbs c’est que le papier est plus épais.

Voila maintenant une pause s’impose

Le prochain billet portera sur la façon de préparer le papier afin que celui-ci ne gondole pas lorsqu’on peint dessus.

Pour vous abonner au blog vous n’avez qu’a appuyer sur petite cloche rouge et vous serez informer.

A bientôt

Laisser un commentaire

Comment choisir son papier d’aquarelle

Ce qu’il faut savoir : Il est préférable de choisir un papier fait à 100% de coton plutôt que de cellulose. La fibre longue du coton est plus résistante aux corrections et permet une plus grande durabilité. Ce papier existe en différentes épaisseurs :

90lbs : plutôt mince il gondole facilement
140lbs : poids moyen, il demande à être tendu pour éviter le gondolage
300lbs : papier épais qui n’a pas besoin d’être tendu autrement qu’avec un ruban gommé autour. Il retient d’avantage l’humidité et permet aussi le travail en mouillé sur de grandes surfaces.

Mais il y a aussi la texture :

Pressé à chaud : très lisse ou satiné (idéal pour les détails, la couleur ne court pas beaucoup à la surface).
Pressé à froid : texture fine, légèrement granuleuse qui convient bien aux moins expérimentés. Il est aisé de contrôler l’humidité, ce qui facilite les détails.
Torchon ou gros grain : très texturé, rugueux. Il est difficile d’y contrôler l’étendue des pigments sur une surface humide.

Le papier existe en différentes marques, dont le Arches qui est sans doute le plus connu au Québec. Le Fabriano et le Canson sont aussi disponibles facilement mais bien d’autres marques occupent les étalages de nos boutiques.

Les papiers sont aussi disponibles en blocs pré-encollés sur quatre cotés; ceci évite aux artistes trop occupés de tendre le papier. Il est donc pré-tendu, on peint sur la feuille du dessus et ensuite on retire l’œuvre du bloc.

Voilà pour le premier volet sur le papier d’aquarelle. Lors du prochain blog nous poursuivrons notre exploration sur le papier.

1 commentaire

Premier billet

Bienvenue sur mon blog.
Par cet intermédiaire j’aimerais partager mes connaissances et ma passion pour l’aquarelle avec vous. Pour que cette expérience soit enrichissante pour tous, je vous invite à y participer, par votre présence régulière, par vos commentaires et votre curiosité ainsi que vos questions.

Il y aura régulièrement de courtes vidéos explicatives sur les techniques de base. Pour ne rien manquer, je vous suggère de vous inscrire afin de recevoir le billet chaque semaine.

Mon prochain billet portera sur les papiers d’aquarelle.

A bientôt

8 commentaires